MEIJE (pierre alain)

Descriptif:

28 29 Août 2010

voie montagne terrain d'aventure

800m TD 6amax

Le vallon des Etencon dominé par la Face sud de la Meije

      Aprés le but du mois dernier je ne pouvais pas rester sur cette déception,alors: C'est reparti pour une super aventure.

parti à 5h du promontoire, 6h à l'attaque, 7h45 au du fauteuil, 11h vire du glacier carré, 16h au sommet.

               

L'ampleure de la face depuis le Vallon des Ettencon et les longueurs raides de la partie centrale

Neige Cordier, grande Ruine Barre des Ecrins. Un panorama à voir et à revoir...

 

     Començons par le début, réveil à 4h30, départ à 5h et cette fois-ci le rappel de la brêche Arnaud se passe bien. Nous sommes 4 cordées au départ de la Pierre Alain. Ca fait un peu de monde mais bon c'est pas grave on mettra plus de temps. Au final une heure de retard à la vire du glacier carré et 2h de retard pour le sommet. On a été plutôt bon sur l'itinéraire. La voie est assez paumatoire et il faut rester trés concentré pour ne pas se tromper et perdre du temps. le topo de Lionel Tasan décrit trés bien la voie. Attention à la partie sommitale qui n'est pas facile, il est important de garder de l'énergie pour le sommet.

                  

Le tracé de la voie et Ben en action sur la traversée expo avant le rateau de chêvre, Arrivée au sommet... 

                

 La raideur de la face sud de la Meije et le reconfort du sommet...C'est parti pour la descente...

16h fatigué et content d'être là... 

 

     La traversée des arêtes est une autre histoire...

     Nous effectuons les trois rappels pour descendre du grand pic et nous rejoignons un cordée tardive en provenance de la voie normale. Et la c'est le drame: je vais pour mettre mes crampons quand un des alpinistes fait tomber mon crampon 600m plus bas dans la face Nord de la Meije. "ok tout va bien se passer". La grande question: est-ce que la traversée des arrêtes passe sans crampons? Sinon, remonter au grand pic et descendre par la voie normale. Nous appelons le PGHM pour avoir des infos sur les conditions. L'hélico tourne autour de nous et le vent soufle à 70km/h. A 20h passées le téléphone sonne pour nous dire qu'il faut juste arriver à passer la goulotte en glace avec les cables et aprés l'arrête est sèche. C'est parti: nous remontons la goulotte en "2 4 6" et bizarre nous rattrapons la cordée partie 1h30 plus tôt. Ils sont faibles, fatigués et n'ont pas trop le moral. Leur rappel se bloque et je suis obligé de remonter pour le débloquer. Nous laissons la cordée et 30 minutes plus tard nous sommes au sommet du Doigt de Dieux. Nous avons rattrapé nos compagnons de la Pierre Alain. J'entamme les rappels du Doigt de Dieux, je saute la rimaye et me stabilise sur mon seul crampon. A 20m des crampons m'attendent pour descendre le glacier.

      Un grand merci au gardien du refuge de l'aigle pour m'avoir monté les crampons et un grand merci à la gardienne pour les crèpes et le thermo de thé chaud laissés avec les crampons.

      Arrivé au refuge vers 22h30 nous prévenons que la cordée derière nous, était en dificulté et qu'il faudrait aller les chercher. Deux guides et 2 alpinistes partent dans la foulée à leur rencontre . Ils arriveront à 2h au refuge.

     Conclusion de l'histoire: Ca passe sans crampon (un peu rock'n Roll) malgrè une petite crise de Nerfs de ma part (Ben m'a bien supporté "merci") et la Meije ,par toutes ses voies, n'est pas un sommet à prendre à la légère et il vaut mieux dire non que de s'entêter.

Conseils sur la course:

- Ne vous charger pas trop.

-4 ou 5 friends et un petit jeu de cablés

-Ca passe en grosse

- Hésiter pas à faire des longueurs sinon vous vous risquez à de gros tirages

-Assez paumatoire du fauteuil jusqu'a la cheminée au bloc coincé (environ 1mètre carré le bloc pas si gros que ça) et bon relais dessus

- Si vous croisez des spits, vous êtes trop à gauche et la vire à bicyclette n'est pas énorme mais se devine du relais à la sortie de la grande cheminée (sur la droite sa passe bien)

- A partir de là suivez le topo et votre feeling (s'il est bon), ça passe partout et nul part mais c'est beau et c'est la MEIJE...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×